La pétition « Elucider la disparition des insectes » forte de 165’512 signatures a été remise

La disparition des insectes inquiète la population : en 100 jours, 165’512 personnes ont signéla pétition « Elucider la disparition des insectes », qui avait été initiée par les Amis de la nature suisse, Dark-Sky Switzerland, l’Union suisse des paysans et apisuisse. Ce matin la pétition a été remise au Conseil fédéral et au Parlement. Les organisations impliquées exigent des autorités fédérales d’agir rapidement et de manière conséquente. Les revendications contenues dans la pétition devraient déjà être traitées début 2019 par la Commission de l’environnement du Conseil national.

Les insectes représentent une part irremplaçable de notre environnement. Beaucoup d’entre eux sont menacés en Suisse ou ont déjà disparu. D’autres animaux se nourrissant d’insectes disparaissent avec eux. Par exemple, l’atlas des oiseaux nicheurs de Suisse sorti en novembre montre à quel point les conséquences sont drastiques pour les oiseaux qui se nourrissent d’insectes. La disparition des insectesmenace beaucoup d’espèces animales et végétales, mais aussi une grande partie de la production alimentaire et par là même nos propres moyens de subsistance. Les Amis de la nature suisse, Dark-Sky Switzerland, l’Union suisse des paysans et apisuisse, l’association faîtière des sociétés apicoles suisses, ont lancé le 4 septembre 2018 la pétition “Elucider la disparition des insectes” afin d’attirer l’attention du public et des responsables politiques sur ce problème urgent.

La pétition exige de la part du Conseil fédéral et du Parlement les démarches suivantes :

  • élucider scientifiquement les raisons et l’étendue de la disparition des insectes dans les différentes régions de Suisse et y mettre sans délai suffisamment de moyens financiers à disposition.
  • appliquer immédiatement et scrupuleusement les plans d’action concernant la biodiversité, la santé des abeilles et les produits phytosanitaires.
  • mettre en place d’autres mesures complémentaires efficaces, par exemple en soutenant des espaces vitaux variés et en réduisant la pollution lumineuse.
  • sensibiliser la population à la valeur inestimable des insectes pour l’écosystème et le bien-être humain.

La pétition a suscité un grand intérêt dans la population : 165’512 signatures ont été récoltées en 100jours. Il s’agit donc d’une des pétitions les plus populaires de Suisse. Outre les organisations responsables, une contribution importante à ce succès a été apportée par un nombre important de personnes qui ont fait circuler la pétition de leur propre initiative et ont récolté des signatures. Ce soutien considérable pour la pétition souligne que la population s’attend à ce le problème soit traité de manière conséquente.

page1image26128 page1image26296 page1image26464 page1image26632

Autres partisans :

page1image27328 page1image27496 page1image27664 page1image27832 page1image28000

Les organisations participantes ont remis aujourd’hui les signatures aux autorités [en présence de nombreux/ses conseillers/ères nationaux/ales et députés/es au Conseil des Etats de différents partis. Elles exigent une intervention rapide et efficace contre la disparition des insectes incluant tous les intervenants. Les revendications contenues dans la pétition devraient déjà être traitées en février 2019 par la Commission de l’environnement du Conseil national.

 

La pétition «Pour la sauvegarde de la nuit dans l’espace alpin» a été remise avec succès

Communiqué de presse du 11. 02.2015 La pétition a été lancée suite au projet «13 étoiles» («13 Sterne»), qui prévoyait en 2015 l’éclairage de 26 sommets valaisans. L’idée, qui n’était pas nouvelle, menaçait les derniers refuges naturels.

consegnapetizione

La pétition exige du Conseil fédéral qu’il ancre dans la loi la norme de construction relative à la prévention des émissions inutiles de lumière à l’extérieur, afin de limiter l’éclairage dans les zones peuplées. Plus de 5000 signataires partagent cette idée. Des personnalités importantes, conseillers nationaux et cantonaux, défenseurs de l’environnement et artistes de tout le pays ont également rejoint le puissant comité de soutien.

Un succès important pour Dark-Sky Switzerland. Nous ne pensions pas atteindre un si grand nombre de signatures. 

Il est primordial que l’ensemble de l’espace alpin soit protégé des émissions inutiles de lumières.

La pétition «Pour la sauvegarde de la nuit dans l’espace alpin», adressée à Doris Leuthard, a été remise à son secrétaire le 10 Février 2015 par Dark-Sky Switzerland (image).

Pétition: «Pour la sauvegarde de la nuit dans l’espace alpin»

http://www.darksky.ch/petizione

Cordialement

Dark-Sky Switzerland
Rolf Schatz
Secrétaire général
Boîte postale
8135 Langnau am Albis

G: 044 796 17 70
info(at)darksky.ch
www.darksky.ch

 

Norme SIA 491: SN 586 491 SIA 491:2013

Dark-Sky Switzerland considère la norme SIA 491 comme une étape importante pour la Prévention des émissions inutiles de lumière à l’extérieur (c’est aussi ainsi que s’appelle la norme).

Un exemplaire de la norme peut être commandé à la SIA, à vos frais, en allemand, français ou italien. Elle est en vigueur depuis le 1er mars 2013.

Elle s’applique à la lumière artificielle de l’UV jusqu’à l’infrarouge (donc principalement la lumière visible) avant tout à l’extérieur, mais aussi à la lumière émise depuis l’intérieur vers l’extérieur.

Cela ne concerne pas les éclairages de signalisations des aéroports, des ports et des voies de circulations.

La norme établit une distinction entre les éclairages relevant de la sécurité et ceux installés seulement à des fins publicitaires ou architecturales. Ces derniers sont soumis aux réglementations relatives au repos nocturne et doivent, en l’absence d’utilisation, être éteints entre 22h et 6h.

Le Tribunal fédéral s’est déjà appuyé sur la norme dans des cas de litiges, et a estimé d’intérêt public la période recommandée de repos nocturne entre 22h et 6h. Nous la jugeons donc comme obligeante.

Concernant la révision des règles de construction et d’utilisation (Bau- und Nutzungs-Ordnungen BNO, BZO), nous recommandons de déclarer contraignante la norme SIA 491:2013, comme base pour la planification de tous les éclairages extérieurs. De façon similaire à la protection contre le bruit, la période nocturne de repos visuel peut être inscrite dans le règlement de la Police.

 

 

11.04.2008 La commune de Coldrerio devient membre honoraire de Dark-Sky Switzerland

L’Assemblée générale 2008 a été placée sous le signe des honneurs et des changements organisationnels. Les participants ont décerné le statut de membre d’honneur à la commune tessinoise de Coldrerio. René L. Kobler a quitté quant à lui les fonctions de Vice-président qu’il occupait depuis de nombreuses années.

[intégralité du communiqué] (en allemand)

 2008_ehrung_coldrerioLégende: La commune de Coldrerio a reçu à l’occasion de la cérémonie une plaque (de gauche à droite): Stefano Klett, Directeur de la section tessinoise de Dark-Sky Switzerland, Carlo Crivelli, Conseiller municipal de Coldrerio, et Guido Schwarz, Président de Dark-Sky Switzerland.

 

Le vice-président de Dark-Sky Switzerland obtient le prix européen pour la protection de l’environnement

René L. Kobler, vice-président de Dark-Sky Switzerland a obtenu le prix Gallilée 2004. Cette reconnaissance est décernée chaque année par l’association Dark-Sky International pour une contribution exceptionnelle à la protection du ciel nocturne en Europe. Le prix Gallilée est la plus haute distinction décernée en Europe dans ce domaine.

M. Kobler a reçu ce prix à l’occasion du 4ème Symposium Européen pour la protection du ciel nocturne à Paris. C’est en grande partie grâce à lui que les premiers cantons et de nombreuses communes ont entrepris des démarches concrètes pour la protection du ciel nocturne. Sa capacité à analyser, à trouver des solutions constructives et à les communiquer l’amène “plein d’alliés et sans ennemis” à réduire la pollution lumineuse.

2004_bg_rlk

Légende : Le coordinateur européen de l’IDA, Bob Gent, remet le prix à René L. Kobler.