Helva et le Manteau de Nuit

Ce mois-ci est publié un livre racontant les aventures d’Helva, reine des fée, qui veille sur la contrée du Gantrisch emmitouflée dans son manteau noir, qui permet à l’obscurité de s’installer et aux animaux nocturnes de se réveiller. Cependant, un jour, son manteau est percé de mille trous…

Ainsi commence le récit, écrit en allemand par Andreas Sommer et traduit en français, destiné à parler de l’obscurité de la nuit de manière ludique et poétique, avec les illustrations envoutantes d’Irma von Allmen. En association avec le parc naturel du Gantrisch, qui porte le thème avec énergie dans la région depuis de nombreuses années, le conte invite à repenser notre rapport à la nuit, pour mieux la préserver de la pollution lumineuse. En plus de la partie narrative et poétique, l’ouvrage contient une fiche explicative pour développer les problèmes évoqués dans le conte, notamment l’influence de la pollution lumineuse sur la faune.

La parution de ce conte illustré est à saluer, car changer le regard que porte la société sur la nuit est forcément nécessaire pour lutter à long terme contre la pollution lumineuse. Et quoi de mieux pour cela que d’en parler aux plus jeunes, de manière ludique ? “Helva et le manteau de la nuit” prend une part active dans le changement de notre rapport à la nuit en insistant sur sa beauté particulière, loin des clichés négatifs sur l’obscurité et idées préconçues, souvent elles aussi transmises à travers les contes et histoires populaires que l’on lit aux enfants.

Le livre est disponible à la commande sur le site du Gantrisch. A noter que le vernissage aura lieu le 17 novembre prochain, en ligne. Nous souhaitons un franc succès aux initiateurs de ce beau projet !

Le Val-de-Ruz a accompli son projet d’extinction nocturne

Initié en 2019, le projet d’extinction nocturne de Val-de-Ruz, troisième commune du canton de Neuchâtel, s’est terminé avec succès vendredi passé. Désormais, ce sont tous les lampadaires de cette commune de 17’000 habitants — à l’exception des passages piétons — qui s’éteindront à minuit chaque soir. Outre le gain financier de l’énergie économisée (qui rentabilisera le projet en quelques années seulement), la mesure réduira la charge de la pollution lumineuse sur la population et la faune.

Nous saluons le courage politique de la commune dans ce projet, mené à son terme malgré un cadre cantonal contraignant. Ce travail pionnier en Suisse romande servira d’exemple à d’autres communes voulant réduire leur pollution lumineuse tout en améliorant la qualité de vie de leurs habitant·es. D’autant que Val-de-Ruz ne s’arrêtera pas là : il est déjà prévu d’installer des détecteurs de présence sur les passages piétons afin d’éclairer seulement lorsque nécessaire, et d’inviter les privés et entreprises à faire de même. Affaire à suivre !

Dans les médias:

Le Temps

RTN

Arcinfo

Le Projet Perséides éteint les communes du canton de Vaud

Après un tour de chauffe en 2019, le projet Perséides, initié à Orbe (VD), a éteint les lumières de près d’un tiers des communes du canton de Vaud le temps d’une nuit le 12 août dernier, afin d’observer la fameuse pluie d’étoiles filantes du même nom et informer sur la pollution lumineuse. Nous félicitons chaleureusement les organisateurs pour leur succès populaire qui participera sans aucun doute à amener des communes à questionner leur éclairage publique. Nous leur souhaitons un succès renouvelé pour leur prochaine édition, idéalement avec une météo plus favorable à l’observation du ciel !

Le projet Perséides

Dans les médias:

RTS

24 heures