Tribune de Genève – Pandémie céleste inquiétante

Crans-près-Céligny, 25 avril

Alors qu’une terrible pandémie s’est abattue sur notre planète, la lecture d’un entrefilet, perdu au cœur des articles monopolisés par le virus, m’a fait bondir: des lecteurs se sont inquiétés de nombreuses traînées lumineuses dans le ciel nocturne, enfin libéré des traces d’avions.

» Pandémie céleste inquiétante

 

Analyse des émissions lumineuses de la Suisse en 2019 – la pollution lumineuse continue d’augmenter

Les mesures effectuées sur sept ans ont relevé une augmentation des émissions lumineuses. Les lumières vives des LED et le manque de sensibilisation aux effets de la pollution lumineuse ont favorisé cette progression. C’est pourquoi Dark-Sky Switzerland réclame depuis 2017 l’aide fédérale à l’exécution promise aux cantons et communes. Des approches spécifiques pour la protection des paysages nocturnes sont indispensables au maintien de la diversité des espèces et de la santé.

Dark-Sky Switzerland rend compte chaque année des émissions lumineuses en Suisse. La méthode de l’intensité lumineuse absolue et de la luminance relative permet une série de mesures scientifiquement reconnues. Alors que l’intensité lumineuse augmente de 0,5% par an sur la période de mesure, les zones non éclairées de la Suisse diminuent de 3,9% par an (presque autant que le canton de Fribourg).

La technologie LED est économe en énergie mais pas nécessairement bénéfique pour les animaux et l’être humain.

Selon Lukas Schuler, spécialiste en sciences naturelles et président de Dark-Sky Switzerland : « Cette évolution peut être attribuée aux effets saisonniers (neige/brouillard) et temporaires (grands chantiers) ainsi qu’au changement technologique (LED) ». La technologie LED est économe en énergie, mais malheureusement elle constitue également une source de gaspillage lumineux et n’est pas toujours utilisée à bon escient. Les animaux et les plantes en souffrent. La pollution lumineuse perturbe également le cycle jour/nuit chez l’être humain, ce qui impacte sa santé (une relation existe avec la consommation de médicaments, l’obésité, la dépression/suicide, le cancer du sein, de la prostate et du côlon dans des villes très éclairées, ce qui a été démontré au niveau international).

Dark-Sky Switzerland salue les interventions parlementaires de ces dernières semaines.

Les interventions politiques aux niveaux fédéral et cantonal ont reconnu l’urgence de la question. La motion « Combattre la disparition des insectes » a déjà reçu un accueil positif du Conseil fédéral. Dark-Sky Switzerland salue également la motion de la conseillère nationale Delphine Klopfstein-Broggini (Verts – GE), qui demande d’affecter des moyens pour un changement spatial, technologique et social concernant une utilisation raisonnée de l’éclairage artificiel dans l’espace extérieur en vue de protéger l’environnement. Dans le même temps, une initiative parlementaire qui va également dans ce sens a été lancée dans le canton de Zurich pour modifier la loi sur les planifications et les constructions.

Info-Box

Dark-Sky Switzerland s’engage pour la préservation des paysages nocturnes naturels et de la biodiversité, ainsi que pour la protection de l’être humain contre la pollution lumineuse. Depuis plus de vingt ans, les experts de Dark-Sky sensibilisent la population et conseillent les comités de planification et de construction. Le mouvement Dark Sky est associé à la International Dark-Sky Association. En 2020, l’atoll de Niau dans le Pacifique a été élue première nation Dark-Sky.

Sources:

[1] Carte nocturne de la Suisse de 2019, Dark-Sky Switzerland

[2] L’intensité lumineuse moyenne en Suisse de nuit a augmenté de 1,1% en 2019 par rapport à l’année précédente.

[3] En même temps, la zone sombre sans éclairage a diminué de 2,3%.

Méthode: Publication scientifique du 11 juillet 2018

La ville de Vernier éteint certains de ses quartiers

La ville de Vernier dans le canton de Genève, 33’000 habitant·es, éteindra quelques quartiers résidentiels au coeur de la nuit et réduira l’intensité de son éclairage public, pour une période de test de six mois, dès septembre 2020. Elle rejoint ainsi Bernex parmi les communes genevoise pratiquant l’extinction partielle de leur éclairage nocturne au coeur de la nuit. Un message positif envoyé dans ce canton, dans la foulée de l’évènement “La Nuit Est Belle” de septembre 2019, qui est par ailleurs appelé à se répéter cette année.

 

canal alpha – EUREKA – L’Arc jurassien: bon élève dans la lutte contre la pollution lumineuse?

Eurêka se penche sur les politiques d’éclairage public dans l’Arc jurassien. Selon, Eliott Guenat, représentant romand de l’association Dark-Sky Switzerland, nos régions sont plutôt bien loties.
Et si l’en va du maintien de la biodiversité menacée par la pollution lumineuse, limiter l’éclairage artificiel la nuit permet aussi d’économiser de l’énergie. Mais des décisions récentes, de la part du canton de Neuchâtel notamment, pourraient remettre en cause les extinctions totales déjà en cours dans plusieurs communes. C’est le cas à Valangin, où nous avons assisté au dernier conseil général.

» L’Arc jurassien: bon élève dans la lutte contre la pollution lumineuse?