Diminuer la pollution lumineuse: Carouge teste

Dès le 21 mai, date de la 2ème édition de La Nuit est belle qui vise à sensibiliser à la problématique des lumières nocturnes, la Ville de Carouge lance un test d’extinction des illuminations d’ambiance jusqu’au 31 août. Une dizaine de sites – presque 80 points lumineux – sont concernés.

«La pollution lumineuse a des impacts négatifs sur la faune et la flore et également sur l’être humain. Le changement climatique et la perte massive de la biodiversité poussent les collectivités à des actions fortes et rapides. L’élimination des illuminations est l’une des actions à pouvoir être rapidement mise en place tout en ne diminuant pas le confort au quotidien». s’enthousiasme Sonja Molinari, conseillère administrative.

Il est à noter qu’il ne s’agit pas ici de toucher à l’éclairage de rue, mais bien aux lumières au sol dirigées vers le ciel et qui s’éteignent à minuit ou 1h du matin. Celles-ci éclairent les arbres est ont donc particulièrement néfastes pour la faune et la flore. Le patrimoine bâti reste mis en valeur.

S’agissant d’un test, les habitant·e·s sont invité·e·s à donner leur avis jusqu’au 31 août sur www.carouge.ch sur la poursuite de cette extinction ou non. Pour les illuminations non concernées par cette extinction, et qui éclairent le patrimoine bâti, la Ville de Carouge poursuit sa transition aux ampoules LED, en commençant cette année par les fontaines par exemple.

 

Profitez du beau temps de mai à juillet 2021 pour faire des observervations.

Il y a quelques semaines, la super lune a fait l’objet d’une attention particulière, à tel point que même les journaux télévisés ont mentionné ce phénomène et ont bien expliqué ce qu’il était et pourquoi il s’agissait d’une opportunité passionnante. Si vous avez manqué la super lune il y a quelques semaines, ne vous inquiétez pas, une autre occasion se présente.

Lune rose (pas vraiment rose) le 27 avril 2021. ©Liliana Schönberger

Eta Aquariidés Nuit des étoiles filantes 2021

Bien que les Eta Aquariidés aient atteint leur apogée dans la nuit du 5 au 6 mai, elles restent actives et visibles sous un ciel dégagé jusqu’au 28 mai, avec les meilleures chances dans la deuxième partie de la nuit (3h00-6h00).
Comment les observer : Essayez de trouver un endroit naturellement sombre, sans trop de lumière artificielle. Laissez à vos yeux 15 à 20 minutes pour s’adapter à l’obscurité. La meilleure façon d’observer les Eta Aquariids est de s’allonger sur une couverture et de garder les yeux fixés sur le ciel. Ne vous découragez pas si quelque chose ne se produit pas tout de suite. Et n’essayez pas de regarder votre téléphone toutes les quelques minutes, car vos yeux devront alors s’habituer à nouveau à l’obscurité.
Plus d’informations (en allemand)

Mercure et autres

Il n’y a pas que Mercure qui sera clairement visible le 17 mai 2021 ! Elle sera visible sur la partie ouest du ciel (à gauche du coucher du soleil) entre 21h30 et 22h20. Comment la trouver ? Peu après le coucher du soleil, un corps céleste brillant – Vénus – sera directement au-dessus de l’horizon et, au fil du temps, se déplacera sous la ligne d’horizon. Elle sera remplacée par Mercure, qui est beaucoup plus petite et moins brillante que Vénus. Après Mercure, si vous regardez un peu plus à l’ouest et plus haut dans le ciel, vous pourrez également apercevoir Mars rouge orangé.

Source: <https://www.timeanddate.de/astronomie/nachthimmel/schweiz/schaffhausen>

Prochaine super lune 2021

La prochaine super pleine lune (c’est-à-dire une pleine lune qui se trouve à 360 000 kilomètres ou moins du centre de la Terre) arrivera le 26 mai 2021, c’est-à-dire très bientôt !
Il vaut la peine d’observer la lune avec des jumelles pour admirer les nuances de la topographie. Il est intéressant de noter qu’une éclipse lunaire totale aura lieu pendant cette super pleine lune. Elle n’est malheureusement pas visible en Europe, mais vous pouvez suivre l’éclipse dans ce livestream.

Éclipse solaire annulaire

Sans nuages, il sera possible d’observer une éclipse solaire partielle le 10 juin. En Suisse, ce ne sera pas très spectaculaire, mais notez quand même ce jour dans votre calendrier. Il est très important de ne pas regarder directement le soleil ! N’utilisez uniquement des lunettes spéciales éclipse ou des lunettes à filtre astronomique, ou fabriquez un projecteur d’éclipse en papier, comme dans ce guide (en anglais, illustré). L’éclipse commence à 11h30 et l’obscurcissement maximal intervient à 12h21. Cette fois, le disque solaire ne semble que légèrement grignoté.

Nouvelle lune en juin et juillet

Une nouvelle lune est toujours une bonne occasion de repérer des étoiles et des planètes qui ne sont pas assez brillantes pour être vues pendant les autres phases de la lune.
Les dates de la nouvelle lune : 10 juin, 10 juillet.

Dark-Sky Switzerland vous souhaite beaucoup de plaisir à observer les étoiles et les planètes !

Symposium sur la pollution lumineuse

Sources Agroscope: <https://www.agroscope.admin.ch/agroscope/de/home/aktuell/newsroom/2021/03-17_naechtliche-beleuchtung/praesentationen.html>

Après l’accueil par Eva Knop et une panne inévitable du logiciel, Lukas Schuler a informé sur la tendance de la pollution lumineuse et les hypothèses de Dark-Sky Switzerland sur le développement actuel. Il a précisé que, malheureusement, les légères réductions réjouissantes de 2020 ne sont en partie que temporaires (p. ex. la pandémie et l’aéroport de Zurich) et qu’elles sont en grande partie compensées par les changements au niveau mondial (changement climatique, lumière privée de plus en plus importante).
En fin de compte, chaque acheteur d’éclairage partage la responsabilité du nombre de lumens et doit se rappeler qu’une ampoule à incandescence de 60 watts ne dépassait guère 800 lumens et était généralement parfaitement adaptée à une utilisation en extérieur.
Grâce aux progrès technologiques, le secteur privé économise beaucoup d’énergie, mais produit de plus en plus de lumière. L’architecture avec de hautes façades vitrées laisse également entrer plus de lumière dans l’espace extérieur. Dans le secteur public, le problème est désormais mieux reconnu dans de nombreux endroits. De plus, on observe une amélioration sensorielle et qualitative de la lumière, ou une plus grande obscurité en renonçant à son utilisation.

La biologiste évolutionniste Eva Knop a souligné les effets perturbateurs de la lumière artificielle sur les horloges internes des papillons de nuit et des plantes. Leur reproduction et leur survie peuvent être affectées.
Si les visites nocturnes des fleurs par les insectes diminuent en raison de l’éclairage d’un lampadaire LED de 4000 kelvins, les insectes diurnes seront également privés de la riche population de plantes à fleurs. Le service écosystémique des pollinisateurs vaut plusieurs millions pour l’économie agricole et peut difficilement être compensé par la technologie.

“Impact of artificial light at night on diurnal plant-pollinator interactions” Simone Giavi et al.
<https://www.nature.com/articles/s41467-021-22011-8>

Simone Giavi a pu montrer dans ses recherches que, contrairement à la grande majorité des papillons de nuit, l’un d’entre eux, la “Noctuelle capsulaire”, n’est pas attiré par la lumière, mais évite le lampadaire LED de 4000 kelvins et, pour cette raison, recherche principalement les fleurs du “campion blanc” dans l’ombre, à côté des sources de lumière. La femelle de la “Noctuelle capsulaire” est très intéressante car elle pollinise les fleurs tout en y pondant ses œufs. Plus tard, lorsque la graine mûrit, les chenilles du papillon s’en nourrissent. Cela signifie que le campion blanc subit les plus grandes pertes de reproduction dans l’ombre autour du luminaire. Lorsqu’un tel luminaire à LED apparaît à côté d’une prairie fleurie intacte, il faut s’attendre à des changements de composition, même dans l’obscurité adjacente.

“Artificial light at night can modify ecosystem functioning beyond the lit area” Simone Giavi et al.
<https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32681056/>

Janine Bolliger a étudié comment différents lampadaires LED de 1750 Kelvin, 3000 Kelvin ou 4000 Kelvin affectent le monde des insectes, avec une optique conventionnelle et avec un verre diffuseur cylindrique supplémentaire qui augmente la visibilité optique de la source lumineuse.
Les insectes ont été capturés dans des pièges spéciaux et évalués afin d’obtenir des informations sur l’étendue de la perturbation pour les différents groupes d’espèces.

En résumé, il a été constaté que le spectre le plus chaud était effectivement presque toujours meilleur pour les insectes, mais pas pour certains diptères et espèces de mouches. Comme l’a souligné à juste titre un biologiste au cours de la discussion, ceux-ci sont liés à des masses d’eau. Les contrôles d’obscurité montrent clairement que toute source de lumière LED dans l’éclairage public est dommageable pour les insectes et qu’une optique plus grande a un effet d’attraction plus important dans presque tous les cas.

Publication en préparation
Bolliger et al.

Finalement, Felix Liechti a résumé les influences de la lumière sur la vie des oiseaux.
Les bâtiments fortement éclairés irritent les oiseaux migrateurs depuis qu’ils existent. Le comportement d’atterrissage des oiseaux peut également être influencé. Et les oiseaux nicheurs modifient leurs activités ou leur chant lorsqu’ils sont exposés à des sources lumineuses.

Il a plaidé pour que les hautes structures ne deviennent pas des pièges pour les oiseaux migrateurs et pour que les zones humides et les plans d’eau restent dans l’obscurité.

Il rappelle que tout éclairage extérieur a un impact sur la nature et que, par conséquent, son utilisation doit toujours être proportionnée au bénéfice réel.

Les oiseaux, le verre et la lumière dans la construction
<https://vogelglas.vogelwarte.ch/assets/files/broschueren/Schmid_et_al_2012_Voegel_Glas%20und%20Licht%20franz.pdf>

Lors de la discussion finale, les planificateurs éclairagiste, les planificateurs électriques et Dark-Sky Switzerland ont convenu que la technologie dispose déjà de bonnes solutions raisonnables, et qu’il existe également des normes industrielles utilisables sur le marché. Contrairement à notre foi dans le progrès, nous ne sentons malheureusement pas la volonté du gouvernement fédéral d’exiger ce genre de bonnes solutions dans un délai utile. Ainsi, il appartient actuellement à l’initiative privée ou officielle de décider si les projets sont réalisés de manière durable pour l’écologie, l’environnement et la santé, ou si l’intérêt économique à court terme est au premier plan.

 

Tribune de Genève – Pandémie céleste inquiétante

Crans-près-Céligny, 25 avril

Alors qu’une terrible pandémie s’est abattue sur notre planète, la lecture d’un entrefilet, perdu au cœur des articles monopolisés par le virus, m’a fait bondir: des lecteurs se sont inquiétés de nombreuses traînées lumineuses dans le ciel nocturne, enfin libéré des traces d’avions.

» Pandémie céleste inquiétante